Bloc
Chiffre
Chiffre
25
Texte
Opérateurs habilités à ce jour
Chiffre
200 000 ha
Texte
de forêts présentes sur l’aire géographique de l’AOC Bois du jura
Chiffre
20 %
Texte
de la production nationale provient des scieurs du massif jurassien
Texte

Labelliser les bois sur le massif, une volonté de faire rayonner la qualité et le potentiel jurassien

La zone délimitée par le cahier des charges de l’AOC s’étend sur 200 000 ha de forêts publiques et privées, ce qui représente un volume de bois sur pied (sapin et d’épicéa mélangés) de l’ordre de 50 millions de m3. À l’intérieur de cette délimitation, on retrouve une quarantaine de scieries locales, qui produisent l’équivalent de 20 % de la production nationale, à savoir 900 000 m3 de sciage annuel, dont plus de 2/3 répondent aux caractéristiques exigées par l’AOC. Ces données hissent les bois du Jura au rang de première AOC forestière en matière de volume de production.

 

AOC_Bois du Jura_Aire géographique

 

Texte

La production des arbres et leur sciage ont lieu dans l’aire géographique approuvée par l’Institut national de l’origine et de la qualité lors de la séance du comité national compétent du 16 juin 2016.

Le périmètre de cette aire s'étend sur 4 départements et englobe le territoire des communes suivantes, sur la base du code
officiel géographique de 2018.

 

 

Texte

Consultez la liste des nombreuses communes de l'AOC Bois du Jura

Texte

Gamme des produits considérés et critères que nos opérateurs s’engagent à respecter

Les produits certifiés par l’AOC Bois du Jura sont des pièces de toutes longueurs, et toutes sections, de sapin ou d'épicéa, avec un état brut de sciage, ressuyé, séché ou éventuellement raboté, et présentant un cerne moyen d'accroissement inférieur à 6 mm pour les petites sections et jusqu’à 8 mm pour les sections de plus de 75 cm2. Ces sciages sont issus de la transformation dans des scieries agrées, situées dans une aire géographique recouvrant la majeure partie du massif jurassien, de grumes produites et récoltées dans des conditions strictes et provenant de parcelles forestières de propriétaires agréés, qui sont situées à plus de 500 mètres d'altitude dans le massif du Jura. D’après les termes du cahier des charges.